Ubifrance rencontre russie


L'ordre du jour très chargé en ce moment ne me permet pas, hélas, d'être des vôtres ce matin, mais je tenais à adresser à toutes et à tous un chaleureux message de bienvenue. Ce colloque, organisé en partenariat avec Ubifrance, se déroule sous l'égide du groupe d'amitié France-Russie. La Russie est un partenaire majeur de l'Union européenne, au plan politique comme au plan économique, où les entreprises françaises peuvent profiter d'intéressantes opportunités d'affaires.

Plusieurs collectivités locales françaises ont déjà franchi le pas de la coopération décentralisée avec des villes ou des régions russes plus lointaines. Je forme le voeu que nos ubifrance rencontre russie économiques participent nombreux à ces relations avec ces provinces orientales. Je suis certain que les intervenants de cette journée vous feront partager notre enthousiasme pour un pays et un peuple avec lesquels, de longue date, la France entretient des liens privilégiés.

Je vous souhaite à tous de fructueux travaux, et une excellente journée au Palais du Luxembourg. Nous organisons ce dixième anniversaire dans des conditions favorables au développement des relations économiques franco-russes. Les exportations ont en effet été multipliées par quatre et les importations par cinq, au cours de la période récente. Parallèlement, nous concluons avec ce pays des partenariats industriels, dans des domaines aussi divers que le spatial, l'aéronautique ou la télévision numérique.

Dans ce contexte particulièrement propice à la coopération économique et commerciale entre nos deux pays, marqué notamment par l'année croisée, Ubifrance s'efforce d'être au diapason et de mettre en oeuvre des actions concrètes à destination des entreprises françaises. Pour finir, je souhaiterais vous rappeler que les équipes d'Ubifrance, composées d'une trentaine de personnes réparties entre Moscou, Saint-Pétersbourg et Ekaterinbourg sont à votre disposition pour entretenir la dynamique que je viens d'évoquer.

N'hésitez donc pas à vous adresser à elles. Les relations franco-russes sont en effet au beau fixe, ce dont nous ne pouvons que nous réjouir. Dans le cadre de l'année croisée France-Russie, notre groupe d'amitié s'était fixé trois objectifs. Nous souhaitions notamment remédier au problème des visas, qui contrarie la liberté de circulation entre nos deux pays.

La Russie est en effet un pays européen et nous estimons que l'exigence des visas devrait être supprimée. Une telle décision relève toutefois de l'ensemble des membres de l'espace Schengen qu'il nous faut préalablement convaincre. La situation progresse néanmoins et j'espère que les visas touristiques au moins pourront prochainement être supprimés. Notre groupe d'amitié s'était également fixé pour objectif de rencontre brioude à la signature d'une convention franco-russe sur le droit de la famille, compte tenu du nombre croissant des couples mixtes.

Si une solution a été trouvée pour l'adoption, le problème reste actuellement entier en cas de divorce et de litige pour la garde des enfants. Nous avons toutefois bon espoir que cette question soit résolue d'ici à la fin de l'année. Ubifrance rencontre russie groupe souhaite par ailleurs promouvoir l'enseignement de la langue russe en France, lequel décline inexorablement. A l'exception de cette année où un poste d'agrégé de russe a été ouvert au concours, nous n'avions recruté aucun professeur dans cette discipline au cours des trois années précédentes.

Aucun poste n'a été ouvert non plus à l'École normale pour les slavisants, au cours de la période récente. Cette situation est inacceptable et nous devons par conséquent nous battre pour promouvoir l'enseignement de cette langue et de cette civilisation dans notre pays. A cet égard, nous avons notamment le projet celebrite site de rencontre favoriser la création, en France et quel site de rencontres gratuit choisir 2020 Russie, de deux établissements totalement bilingues.

Nous souhaitons également conforter et développer le lycée français à Moscou et favoriser, de manière plus globale, l'enseignement du français en Russie.

Nous nous réjouissons par ailleurs du développement de ubifrance rencontre russie coopération décentralisée, à laquelle le président ubifrance rencontre russie Conseil de la Fédération de Russie, M. Mironov, est particulièrement attaché, et qui a pris avec succès la relève des anciens jumelages, au cours de la période récente.

Nous devons en effet promouvoir les échanges avec les ubifrance rencontre russie territoriales mais également avec les chambres d'agriculture et d'industrie, les hôpitaux et les universités, afin de conclure des partenariats tous azimuts avec nos amis russes.

Interventions des Ministres Anne-Marie IDRAC, Secrétaire d'État chargée du Commerce extérieur Je suis heureuse de participer à cette nouvelle édition des rencontres France-Russie organisées par Ubifrance et le Sénat, et je remercie mon homologue russe d'honorer de sa présence ce séminaire. Tout au long de cette année croiséele lien entre nos deux pays n'aura cessé de se renforcer.

Au-delà de cette année croisée, nous nous sommes ainsi fixé quelques axes de travail pour renforcer la coopération entre nos deux pays, au premier rang desquels la diversification géographique. Nos entreprises doivent en effet sortir des centres habituels de Moscou et de Saint-Pétersbourg pour tenter leurs chances dans des villes intermédiaires telles qu'Ekaterinbourg, Kazan, Mourmansk ou Sotchi, lesquelles représentent, à n'en pas douter, un réel potentiel pour les investisseurs français.

Cette diversification géographique a d'ailleurs déjà commencé à porter ses fruits, comme en attestent le contrat remporté par Freyssinet pour la ubifrance rencontre russie du plus long pont à haubans du monde, dans la région de Saint-Pétersbourg, ou le contrat pour la construction du gazoduc Nord Stream.

Le deuxième axe de travail que nous nous sommes fixé n'est autre que celui d'une diversification thématique de nos échanges, en renforçant notamment les secteurs de l'efficacité énergétique, de la finance et, de manière plus transverse, de l'innovation.

L'efficacité énergétique représente un marché colossal en Russie, et nous avons donc faire le choix d'en faire l'un des sujets phare de notre coopération bilatérale.

Un centre franco-russe spécialisé dans ce secteur est ainsi en cours de construction et commencera à fonctionner l'année prochaine.

A noter que la promotion de l'efficacité énergétique ne se limite pas aux nouveaux projets mais a vocation à s'appliquer également aux usines et aux logements existants. Le secteur de la finance, sur lequel nous souhaitons également faire porter nos efforts, est un domaine de coopération plus ancien entre nos deux pays. Les banques françaises sont en effet particulièrement bien implantées en Russie et se développent également dans le secteur de l'assurance. Des accords ont en outre été signés entre les autorités de supervision de nos rencontre celibataire charlevoix pays.

La question de l'innovation sera en outre au coeur de notre dialogue sur la promotion des investissements. Nous ferons en effet en sorte de promouvoir l'investissement français en Russie et l'investissement russe en France dans tous les secteurs d'activité innovants. Je me réjouis de constater que l'année croisée marquera le début d'un nouveau cycle de relations entre nos deux pays, lequel sera marqué par la conclusion de partenariats franco-russes toujours plus nombreux.

A cet rencontres qualité efficience, la France aura un rôle moteur à jouer dans la mise en oeuvre, à plus large échelle, d'une coopération ubifrance rencontre russie entre la Russie et l'Union européenne. Notre pays devra favoriser en outre l'adhésion de la Russie à l'OMC.

Cette crise nous a contraints à rechercher de nouvelles perspectives de coopérations entre nos deux pays, sans marquer pour autant un coup d'arrêt aux projets en cours. Notre système bancaire a quant à lui traversé la crise en conservant une certaine stabilité, grâce à une intervention mesurée de l'État, qui a profité tout à la fois aux banques russes et aux banques étrangères.

ubifrance rencontre russie

Nous comptons nous appuyer sur cette relative stabilité pour promouvoir la modernisation de notre économie, laquelle devra s'appuyer sur un certain nombre de réformes structurelles.

Ce processus de modernisation devra concerner tous les secteurs, qu'il s'agisse de secteurs purement industriels comme celui de l'énergie, par exemple, ou de secteurs d'activités présentant un potentiel humain de développement particulièrement important.

Les prochains rendez-vous "Export" signés Ubifrance

L'accent sera ainsi notamment mis sur les secteurs de l'aéronautique ou de l'automobile. Nous disposons par ailleurs d'un bon carnet de commandes dans le secteur de la construction navale et l'agriculture reste un secteur tout à fait prometteur, où le volume d'investissements étrangers se développe.

Le secteur pharmaceutique est également envisagé comme un domaine prioritaire de développement par notre gouvernement. Nous souhaitons permettre l'émergence d'innovations technologiques sur notre sol, ainsi que l'implantation de centres de fabrication. L'accent devra également être mis sur la promotion des secteurs de l'éducation et de la santé, qui restent pour nous primordiaux.

A cet égard, nous favoriserons les investissements privés dans ces deux domaines, en exonérant notamment de l'impôt sur les bénéfices les entreprises qui contribueront au développement de ces deux secteurs. La modernisation de notre économie passera en outre par une attention accrue portée à tous les processus d'innovations, dans des domaines aussi divers que ceux de l'efficacité énergétique, les technologies nucléaires, les technologies de communication, l'espace et la pharmaceutique.

A cet égard, le nouveau centre d'innovations que nous sommes en train de mettre en place à Skolkovo ne manquera pas de donner une impulsion à la recherche, dans tous ces domaines. ubifrance rencontre russie

  • Christian Poncelet, Président du Sénat, lu par M.
  • Phrase a dire sur site de rencontre
  • Не думаю, что всем нам следует перебраться в иглу, обнаруженное Патриком, - объявил Макс на следующее утро, встречая очередной вагончик со свежим запасом еды и питья.
  • Женщина-полицейский по имени Мардж приветствовала ее и велела следовать за .

L'un des principes fondateurs de ce centre est que tous les projets y seront menés en coopération avec des partenaires étrangers, que nous choisirons parmi les plus brillants et les plus dynamiques.

En promouvant ce type d'initiatives, l'État russe cherche à créer un climat d'affaires propice aux investissements sur le sol national.

Rencontres Russie

Dans ce même esprit, nous avons pris des mesures d'urgence pour que les hommes d'affaires puissent travailler en Russie dans des conditions confortables. Outre ces avantages fiscaux certains, nous faisons en sorte de réduire les barrières administratives pouvant entraver le business, via l'adoption de lois adaptées. Nous réduisons également le nombre de licences et oeuvrons à la modernisation de nos infrastructures.

Comment aborder (draguer) une femme russe? Apprendre le russe

Nous comptons par ailleurs faciliter les opérations d'import-export grâce à la promulgation d'une nouvelle loi sur les droits de douane. Notre action ne devra pas se limiter à la promotion des échanges entre grandes entreprises.

ubifrance rencontre russie

Il conviendra en effet de faciliter également la coopération entre les PME de nos deux pays. Cette catégorie d'entreprises a en effet sensiblement accru son activité dans le contexte de crise que nous venons de traverser et un quart de la population active travaille dorénavant dans ce type de structures. Ce processus de modernisation de notre économie passera en outre par une intensification des privatisations, dans les cinq années à venir.

Actes du colloque SÉNAT - UBIFRANCE

Le programme de privatisations que nous entendons ubifrance rencontre russie en oeuvre devrait toucher un nombre important de secteur. Ubifrance rencontre russie du marché russe, qui repose sur les revenus dont notre population dispose, est actuellement d'une qualité telle, qu'il peut absorber beaucoup. Une telle situation est là encore propice au développement de relations économiques fructueuses avec d'autres pays du globe. Tout comme l'est la bonne tenue des relations politiques entretenues, au plus haut niveau, par les dirigeants de nos deux États.

Nous développons pour notre part une approche pragmatique de toutes ces questions car nous sommes tout à fait conscients du besoin que nous avons d'attirer, dans notre pays, les plus grands spécialistes, dans tous les domaines. Les services de l'immigration ont en effet vocation à simplifier la vie des employeurs et de leurs salariés, en offrant à ces derniers des conditions propices au développement du business.

Nous avons supprimé en outre les quotas que nous avions mis en place ou nous les avons tout au moins réduits. Les spécialistes de haut niveau peuvent ainsi se voir accorder un visa pour une durée de trois ans, qu'il est possible de faire prolonger ensuite, et ce sans limitation de durée. Ces mêmes spécialistes, qui sont soumis au même ubifrance rencontre russie d'imposition sur le revenu que les Russes, peuvent en outre obtenir un permis de séjour pour leurs familles.

Ils n'ont ubifrance rencontre russie ailleurs plus l'obligation de s'enregistrer sur leur lieu d'habitation. Nous avons également oeuvré à la régularisation des statuts des immigrés en provenance de CEI, qui travaillent en Russie. Toujours suivant cette approche pragmatique, nous avons mis au point un brevet payant, destiné aux personnes qui souhaiteraient pouvoir continuer à travailler librement en Russie. La conclusion d'accords bilatéraux vient en effet utilement ubifrance rencontre russie l'évolution de notre législation intérieure, concernant l'organisation des ubifrance rencontre russie de travailleurs, ubifrance rencontre russie pays à l'autre.

Nous travaillons également activement sur la question des visas et je ne doute pas que nous trouverons une issue favorable à la résolution de cette thématique. Enfin, nous avons fait en sorte d'améliorer les conditions de vie et de travail, sur notre sol, des travailleurs originaires des pays de la CEI et nous veillerons à poursuivre les efforts consentis en ce sens en La situation devrait par conséquent sensiblement s'améliorer dans les prochains mois et la venue de spécialistes de haut niveau sur notre sol devrait s'en trouver largement facilitée.

Emmanuel QUIDET, Président de la Chambre de commerce et d'industrie franco-russe Nous sommes déjà un certain nombre à avoir obtenu des visas de trois ans, ce qui constitue un net progrès. Nous nous trouvons toujours confrontés, toutefois, à des problèmes d'enregistrement qui peuvent nous placer en difficulté en cas de contrôles effectués par la police locale.

Ceux-ci sont en effet parfois critiqués, et à juste titre. Le projet de loi que j'évoquais précédemment a été approuvé par la Douma mais la loi à laquelle celui-ci correspond n'a pas encore été adoptée à ce jour. Cette loi devrait également faciliter la circulation d'une ville à l'autre, au sein de la Fédération de Russie. Sachez par ailleurs que ce sont ceux qui vous accueillent qui doivent logiquement procéder à votre enregistrement sur notre sol.

En cas de manquement à cette procédure, c'est donc à eux que nous adresserions nos récriminations. Organisée en trois bureaux, respectivement installés à Moscou, Saint-Pétersbourg et Ekaterinbourg, cette mission est chargée de l'accompagnement des entreprises françaises en Russie.

Ceci rencontre homme danois une nouveauté, dans la mesure où le service économique régional s'occupait par le passé tout à la fois des affaires régaliennes et des affaires commerciales, étant entendu que les premières prenaient parfois le pas sur les secondes, dans le secteur des biens d'équipement, notamment. La mise en place de cette mission économique unique, répartie sur trois villes de Russie et employant au ubifrance rencontre russie une trentaine de personnes, permettra un fonctionnement coordonné de l'aide aux entreprises, sur l'ensemble du territoire russe.

Cette structure fonctionnera comme une entreprise, sur la base d'objectifs chiffrés. La fin de l'année croisée sera par ailleurs riche en événements.

Enfin, le forum d'affaires multisectoriel du mois de décembre devrait favoriser les coopérations entre nos deux pays. Nous avons pour objectif de favoriser la coopération décentralisée entre PME françaises et russes ce que nous avons déjà fait, d'ailleurs, avec les entreprises de la région d'Ekaterinbourg. Il convient en effet de ne pas limiter notre intervention aux seules villes de Moscou et de Saint-Pétersbourg mais de nous efforcer de couvrir, autant que possible, l'ensemble du territoire de la Fédération de Russie.

Pour ce faire, nous devons travailler main dans la main avec tous les acteurs susceptibles de nous aider dans cette entreprise, qu'il s'agisse de la Chambre de commerce franco-russe, des Conseillers du Commerce Ubifrance rencontre russie de la France CCEF ou de nos partenaires de l'OSCI Opérateurs Spécialisés du Commerce Internationaltout en préservant les contacts institutionnels, qui continueront à jouer un rôle important dans la coopération avec ce grand pays.

ubifrance rencontre russie

Alexandre ORLOV, Ambassadeur de Russie en France Je vous ubifrance rencontre russie d'avoir organisé ce séminaire annuel au Sénat pour la dixième année consécutive, et je me réjouis que trois ministres nous aient fait l'honneur de leur présence, attestant par là même de leur volonté de donner un coup d'accélérateur aux relations entre nos deux pays.

Comme l'a souligné le Président Gélard, la question des visas reste un problème majeur entre nos deux États et semble difficile à résoudre, à l'échelle européenne.

Angela Merkel se heurte en effet à de fortes résistances dans son pays et dispose en cela d'une marge de manoeuvre plus que réduite. Pour tenter d'avancer malgré tout dans ce domaine, le Président Medvedev a proposé d'élaborer une feuille de route, assortie d'un calendrier bien précis, afin de pouvoir arriver à la suppression du système des visas d'ici cinq ans.

S'agissant de la signature d'une convention bilatérale sur le droit familial entre nos deux pays, je suis en revanche moins optimiste, ubifrance rencontre russie tenu des faibles progrès accomplis dans ce domaine au cours des derniers mois.

RENCONTRES RUSSIE

C'est ainsi que des sections de langue russe se sont ouvertes dans quelques villes de France et que d'autres sections de ce type devraient voir ubifrance rencontre russie jour dans les prochaines années.

Il conviendrait en effet de permettre aux parents d'enfants français de choisir le russe comme deuxième ou troisième langue pour leurs enfants. Dans le même temps, il serait évidemment bienvenu d'accroître le volume d'échanges entre étudiants russes et français. Dans la lignée de l'année croisée qui ubifrance rencontre russie suscité un engouement extraordinaire, nous proposons en outre d'organiser, enune année de la langue russe en France et de la langue française en Russie.

Ces deux langues sont en effet porteuses de deux immenses cultures, dont nous devons assurer la promotion.